Bienvenue sur le journal des expositions en ligne de la Galerie de la Marraine. Les expositions présentent des oeuvres d'art, objets uniques ou petites séries, comme autant de produits dérivés haut de gamme en rapport avec l'univers d'un peintre.

jeudi 6 octobre 2016

Austérité ou somptuosité ? Les fruits de Fantin-Latour, et ce qu’ils ont inspiré.

Il y a dans les natures mortes de Fantin-Latour un aspect sobre et dépouillé, reflétant aussi avec beaucoup de maîtrise un intense sentiment d’harmonie: le peintre revendique alors ouvertement l'héritage de Chardin, maître de l'école française du XVIIIe siècle.
On y trouve aussi un côté foisonnant, riche et somptueux ; on y sent là l’influence des peintres vénitiens du XVIe siècle, et des artistes hollandais du XVIIe siècle.

L’étude des peintres anciens au Louvre était une des occupations favorites d’Henri Fantin-Latour. Il prétendait avoir passé près de la moitié de sa vie au Louvre. "Le Louvre, il n’y a que le Louvre, jamais vous ne ferez trop de copies", aurait- il dit un jour à Renoir.
Lorsque la mosaïste Véronique Aadli travaille ses pommes et poires, c’est avec cet esprit sobre, que l’on trouve entre autres dans de petits tableaux du peintre, presque des études parfois. De même, Delphine R2M (la Fille du Consul) extrait des tableaux du peintre, deux cerises, trois fraises posées sur une assiette ou à même la table, qui agrémentent les natures mortes de Fantin-Latour.

Véronique Aadli : Poire et deux pommes, - "Après Fantin-Latour", Exposition de produits dérivés inspirés par l'univers du peintre Henri Fantin-Latour, Galerie de la Marraine - Fantin-Latour : Nature morte, 1866, détail (National Gallery of Art)
Fantin-Latour : Nature morte avec fruits et fleurs, 1866, détail (National Gallery of Art) - Delphine R2M/La Fille du Consul : Boucles d'oreilles cerises - "Après Fantin-Latour", Exposition de produits dérivés inspirés par l'univers du peintre Henri Fantin-Latour, Galerie de la Marraine
Véronique Aadli : Poire et deux pommes - Fantin-Latour : Nature morte, 1866, détail (National Gallery of Art) 
Fantin-Latour : Nature morte avec fruits et fleurs, 1866, détail (National Gallery of Art) - Delphine R2M : Cerises

En revanche, quand Madame Tricot ou Christine Viennet s’y mettent, elles cultivent des fruits et des mises en scènes qui ne sont pas sans rappeler la richesse foisonnante des siècles précédents qui avait elle même inspiré Fatin-Latour.

Henri Fantin-Latour : Nature morte, détail – Christine Viennet : assiette de fruits d’automne, détail - - "Après Fantin-Latour", Exposition de produits dérivés inspirés par l'univers du peintre Henri Fantin-Latour, Galerie de la Marraine Madame Tricot : Fruits et légumes, détail (photo © Nicolas Perron) - "Après Fantin-Latour", Exposition de produits dérivés inspirés par l'univers du peintre Henri Fantin-Latour, Galerie de la Marraine – Henri Fantin-Latour : Nature morte, détail
Henri Fantin-Latour : Nature morte, détail – Christine Viennet : assiette de fruits d’automne, détail
Madame Tricot : Fruits et légumes, détail (photo © Nicolas Perron) – Henri Fantin-Latour : Nature morte, détail


**************

Vous pouvez bien sûr retrouver ces pièces dans l’exposition en ligne "Après Fantin-Latour", qui présente des œuvres d'art, des pièces d'artisans-créateurs et de petites entreprises inspirés par l'univers du peintre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire