Bienvenue sur le journal des expositions en ligne de la Galerie de la Marraine. Les expositions présentent des oeuvres d'art, objets uniques ou petites séries, comme autant de produits dérivés haut de gamme en rapport avec l'univers d'un peintre.

samedi 18 juin 2016

Les corbeaux de Jérôme Bosch et celui de Sabine Feliciano :

Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central, musée du Prado, Madrid Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central, musée du Prado, Madrid Jérôme Bosch : femmes et corbeaux dans le bassin central, détail du Jardin des Délices, panneau central, musée du Prado, Madrid
Jérôme Bosch : détails du Jardin des Délices, panneau central

Volant dans le ciel bleu sans trace de nuages du Jardin des Délices, posés dans un jardin à la pelouse impeccable, les corbeaux et autres oiseaux noirs de Jérôme Bosch sont les taches sombres et inquiétantes dans un paysage qui semble idyllique, où s'ébattent hommes et femmes, animaux, oiseaux et poissons, griffons et sirènes.

Des corbeaux, oiseaux de mauvais augure dans un paysage de plaisirs charnels, entre le paradis et l’enfer dans le triptyque de Bosch…

Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central, musée du Prado, Madrid Sabine Feliciano : Écorché Corbeau - Exposition "d'Inspiration Jérôme Bosch", Galerie de la Marraine
Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central - Sabine Feliciano : Écorché Corbeau

Sabine Feliciano, braconnant dans le Jardin des Délices, en a attrapé un et l’a dépecé, cadavre disséqué, aux organes roses comme les architectures étranges du peintre.

Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central, musée du Prado, Madrid Sabine Feliciano : Écorché Corbeau - Exposition "d'Inspiration Jérôme Bosch", Galerie de la Marraine
Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau central - Sabine Feliciano : Écorché Corbeau, détail

Une dissection qui rappelle les tortures des suppliciés de l'enfer, infligés par des créatures chimériques à têtes d'oiseaux ou de batraciens aux hommes en état de pêché mortel.

Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau de droite, musée du Prado, Madrid
Jérôme Bosch : détail du Charriot de foin, panneau de droite, musée du Prado, Madrid
Jérôme Bosch : détail du Jardin des Délices, panneau de droite, musée du Prado, Madrid
Jérôme Bosch : à gauche et à droite : détails du Jardin des Délices, panneau de droite - au centre : détail du Charriot de Foin, panneau de droite - musée de Prado, Madrid


**************

Vous pouvez bien sûr retrouver cet Ecorché de Corbeau dans l’exposition en ligne "d'inspiration Jérôme Bosch", qui présente des œuvres d'art, des pièces d'artisans-créateurs et de petites entreprises inspirés par l'univers du peintre.
L'exposition en ligne durera jusqu'au 31décembre 2016, fin de l'année Jérôme Bosch -500 ans de la mort de l'artiste- en parallèle et indépendamment de l’exposition présentant les peintures et dessins de l'artiste qui fut présentée à Bois-le-Duc aux Pays Bas puis au musée du Prado à Madrid actuellement.

1 commentaire:

  1. Bravo Sabine! Parfaite démonstration "d'inspiration Jérôme Bosch", magnifique interprétation!!

    RépondreSupprimer